Articles utiles sur l’hypnose

Portrait personne puzzle

Cas dans lesquels consulter

Cliquez sur chaque item pour voir le détail

Améliorer le potentiel

Concentration, apprentissage, préparation aux examens, gestion du stress, …

Addictions

Dépendances au tabac, drogues, alcool, jeux vidéos, sexe, …

États dépressifs

Confiance et estime de soi, honte, culpabilité, tristesse, deuil, …

Troubles anxieux

Troubles obsessionnels compulsifs (TOC), attaques de panique, …

Troubles psychosomatiques

Asthme, migraines, problèmes de peau, ulcère, bégaiement, éjaculation précoce, vaginisme, …

Troubles fonctionnels

Insomnies, problèmes de mémoire, énurésie, sudation excessive, …

Phobies

Araignées, avions, vertige, claustrophobie, …

Traumas

Accidents, viols, braquage, terrorisme, …

Contre-indications :

La première des contre-indications est représentée par les limites des compétences du thérapeute. La relation de confiance instaurée par le praticien est primordiale.

Les autres contre-indications :

  • Patients psychotiques en phase aiguë : paranoïa, schizophrénie, psychose maniaco-dépressive, délires, bouffées délirantes, décompensations,… ;
  • Les états borderline ;
  • Les patients diagnostiqués psychopathes ou pervers ;

Enfin, la plus grande précaution est de rigueur avec des sujets décidés à explorer leur passé à la recherche d’un abus supposé ou réel.